Le retour des poux rouges : ouste !

Ça y est : par beau temps, les poux rouges envahissent à nouveau notre poulailler ! Ces bestioles adorent quand la température monte, elles refont alors surface. Quelles sont les conséquences de ces parasites sur nos poules ? Comment les repérer ? Et surtout : comment les éradiquer ? On suit le guide !

Vos courses faciles ?

Vos courses faciles ?

Le retour des poux rouges : ouste !

Ça y est : par beau temps, les poux rouges envahissent à nouveau notre poulailler ! Ces bestioles adorent quand la température monte, elles refont alors surface. Quelles sont les conséquences de ces parasites sur nos poules ? Comment les repérer ? Et surtout : comment les éradiquer ? On suit le guide !

Des idées pour vous débarrasser des poux rouges

500ML MITE-KILLER VL OROPHARMA

200G TERRE DE DIATOMEE INSECTOSEC

250ml POU NET pour volaille FRANCODEX

C’est quoi, un pou rouge ?

Le pou rouge est un redoutable parasite qui infeste les volatiles, oiseaux donc compris. Le Dermanyssus gallinae est un acarien d’un mm qui se déplace sur la poule à la nuit tombée. Il est lucifuge : il fuit la lumière. Il se cache donc la journée et sort le soir pour attaquer ses victimes et se nourrir de leur sang. Il aime un climat chaud et humide. Comme son nom l’indique, il est d’abord gris rouge, puis quasi noir une fois repu. Enfin, il se reproduit à une vitesse V prime : 100 à 200 œufs par semaine ! Oups, on ne laisse donc pas cet indésirable s’installer !

Comment les repérer ?

Difficilement ! Le pou rouge se cache la journée dans le moindre interstice de tout le matériel du poulailler : porte, charnière, nichoir, plancher, pondoir… Ce micro prédateur est quasi invisible. Mais 4 indices peuvent nous alerter :

  • des agglomérats dans des recoins sombres (eux),
  • des dépôts de poudre blanche (leurs déjections),
  • des traces rouges sur les œufs (du sang),
  • … et des poules qui se grattent !
Les poux rouges se terrent dans le poulailler et se nourrissent du sang des poules la nuit !

Pourquoi c’est mauvais pour Cocotte ?

Comme tous les parasites qui pompent le sang, les poux rouges vont finir par affaiblir l’organisme de Cocotte, celle-ci va moins pondre. Si l’invasion de poux rouges se prolonge, Cocotte peut devenir anémique. Dans des conditions d’infestation sans soin, elle pourrait même succomber… Voilà pourquoi il faut réagir dès les premiers signes. Et prévenir, surtout. C’est dit : ouste !

Pourquoi c’est mauvais pour Cocotte ?

Comme tous les parasites qui pompent le sang, les poux rouges vont finir par affaiblir l’organisme de Cocotte, celle-ci va moins pondre. Si l’invasion de poux rouges se prolonge, Cocotte peut devenir anémique. Dans des conditions d’infestation sans soin, elle pourrait même succomber… Voilà pourquoi il faut réagir dès les premiers signes. Et prévenir, surtout. C’est dit : ouste !

Comment les éradiquer

On prend le problème à bras-le-corps et on y va : il n’y a pas 36 solutions, il faut traiter à fond le poulailler et les poules !

Nettoyage et désinfection du poulailler

On vide tout, on nettoie TOUT à fond, on désinfecte complètement avec les produits ad hoc. Puis, surtout, on prévient l’invasion des poux rouges ! On saupoudre avec un produit comme la terre de Diatomée, une solution naturelle contre les parasites, sur toutes les surfaces, les recoins, les perchoirs, les interstices. Et on répète l’opération toutes les 3 semaines pendant la saison chaude : si, si !

Traitement de nos poulettes

Avant de manipuler nos poules, on protège notre moindre parcelle de peau par des vêtements. On les soulage en leur saupoudrant les ailes et les plumes d’un répulsif naturel comme la terre de Diatomée. Bien sûr, on consulte le vétérinaire si on les trouve affaiblies.

Besoin d’un conseil ou d’un article de première nécessité ?

image