Boules de poils ? Limitons les dégâts !

Filou se lèche régulièrement, et c’est normal. Il avale donc des poils. Parfois beaucoup. Des “boules de poils” peuvent alors se former dans son estomac ou ses intestins, c’est normal aussi. OK, mais même si c’est normal, autant ne pas prendre la chose à la légère : on peut tout à fait aider Filou à limiter la formation de boules de poils !

Vos courses faciles ?

Vos courses faciles ?

Boules de poils ? Limitons les dégâts !

Filou se lèche régulièrement, et c’est normal. Il avale donc des poils. Parfois beaucoup. Des “boules de poils” peuvent alors se former dans son estomac ou ses intestins, c’est normal aussi. OK, mais même si c’est normal, autant ne pas prendre la chose à la légère : on peut tout à fait aider Filou à limiter la formation de boules de poils !

Filou se lèche souvent au cours de la journée, ça fait partie de ses rituels de chat. Il se lèche pour 3 raisons : se laver, éliminer les poils morts et réguler sa température corporelle en humidifiant son pelage. Sa langue râpeuse va donc enlever ces poils morts, ceux-ci vont se retrouver dans son tube digestif puis être évacués par ses selles.

Mais parfois, il y en a trop. Les poils accumulés vont former des amas, des “boules de poils”… encore appelées trichobézoards : oui, un nom bizarre ! Il peut tenter de les évacuer en régurgitant, mais parfois, ça “bloque” et il peut y avoir occlusion intestinale. Alors, hop, avant d’en arriver là, on met tout en œuvre pour aider Filou à éviter ou éliminer ces amas de poils.

Des idées pour limiter, éviter ou éliminer les boules de poils

100GR DUO MALT PASTE

HERBE A CHAT

75G SNACK ANTI HAIRBALL

Brossez-moi, brossez-moi

Mais oui, évidemment : brosser son chat régulièrement, et quotidiennement lors de la mue, est déjà une bonne manière de limiter les dégâts. Et c’est une manière aussi d’être proche de lui. Alors, on n’hésite pas à installer ce rituel brossage douceur quotidien !

Brossez-moi, brossez-moi

Mais oui, évidemment : brosser son chat régulièrement, et quotidiennement lors de la mue, est déjà une bonne manière de limiter les dégâts. Et c’est une manière aussi d’être proche de lui. Alors, on n’hésite pas à installer ce rituel brossage douceur quotidien !

Le chat passe en moyenne 2 h par jour à se lécher. ça en fait des poils avalés !

Des fibres dans ma gamelle !

Misons sur la prévention encore et donnons un p’tit coup de pouce à l’évacuation. On offre une alimentation riche en fibres ou spécifique anti-boules de poils à Filou et les petits amas de poils dans l’intestin vont pouvoir être plus facilement éliminés.

Sus aux gratouilles

Un chat squatté par une armée de puces ou de tiques est un chat qui se gratte… et les démangeaisons vont augmenter encore le léchage quotidien de Filou. Alors, stop aux parasites : on traite consciencieusement son chat avec un antiparasitaire en été certes, mais tout au long de l’année, c’est mieux : petit topo des antiparasitaires ici !

Un petit coup de pouce ''évacuation''

On soupçonne que Filou avale momentanément beaucoup de poils, ou on veut prévenir plutôt que guérir ? On peut lui proposer des pâtes laxatives : elles contiennent un lubrifiant intestinal ou du malt qui facilite l’évacuation par les selles.

Une herbe à chat toujours dispo

Filou a un jardin et vous le voyez grignoter de l’herbe régulièrement ? Non, il n’est pas devenu herbivore : c’est un moyen de se faire un petit lavage doux de l’estomac ! L’herbe provoque une régurgitation parsemée de filaments de poils. Futé, le chat. Alors, on veille à ce qu’il ait de l’herbe toujours à disposition : jardin ou pot d’herbe dite à chat !

Débusquer le toc de léchage

On s’aperçoit que Filou se lèche, oui, mais trop, tout le temps, de manière frénétique, voire compulsive ? Cela peut être un trouble du comportement. On écarte toute autre raison par une visite chez son vétérinaire et on consulte un comportementaliste.

Ça bloque ? On consulte !

Dans tous les cas, si on remarque que le chat vomit beaucoup, bave, est en difficulté, ne mange plus ou tout autre signe qui nous alerte, on consulte immédiatement le vétérinaire. Mieux vaut une fois de trop que pas assez.

Besoin d’un conseil ou d’un article de première nécessité ?

image