Chats et chiens gambadeurs ? Gare aux épillets !

Par beau temps, vive les balades dans les prés, les champs, les herbes hautes ? Oui, Max et Filou adorent piquer des sprints ou se faufiler dans cette ‘’savane’’ bien alléchante. Mais hélas, ces herbes folles ne sont pas si innocentes que ça. Parmi elles se cachent les épillets, un véritable danger pour nos chiens et nos chats gambadeurs. Ces herbes sèches ont la particularité de s’accrocher puis ‘’voyager’’ dans le corps de nos loulous… C’est quoi, que faire, comment prévenir ?

Vos courses faciles ?

Vos courses faciles ?

Chats et chiens gambadeurs ? Gare aux épillets !

Par beau temps, vive les balades dans les prés, les champs, les herbes hautes ? Oui, Max et Filou adorent piquer des sprints ou se faufiler dans cette “savane” bien alléchante. Mais hélas, ces herbes folles ne sont pas si innocentes que ça. Parmi elles se cachent les épillets, un véritable danger pour nos chiens et nos chats gambadeurs. Ces herbes sèches ont la particularité de s’accrocher puis “voyager” dans le corps de nos loulous… C’est quoi, que faire, comment prévenir ?

Un épillet, c’est quoi ?

L’épillet, c’est le nom donné à l’inflorescence des plantes appartenant à la famille des graminées. C’est un petit épi qui sèche, puis se détache de la plante… et s’accroche à ce qui passe par là. Un vêtement, mais aussi des poils. Sa forme en épi muni d’arêtes ou barbillons l’empêche de reculer : un épillet va vers de l’avant. Toujours plus loin…

Un dangereux voyageur

Un épillet, c’est tout petit, ça migre toujours dans le même sens… et ça peut facilement s’introduire dans les orifices du chat ou du chien : peau, yeux, nez, bouche, oreille, orifices génitaux, anus, entre les coussinets. L’épillet introduit ainsi peut alors causer des infections, des abcès, des perforations…

Inspection générale !

C’est la meilleure des préventions. Après une balade, au printemps, en été, voire au début de l’automne, on inspecte minutieusement Max et Filou, sous toutes les coutures ! Chaque zone à risque citée plus haut est vérifiée. Et on redouble de vigilance avec un loulou à poils longs.

Les ‘’petits noms’’ de l’épillet ? Herbe voyageuse, mais aussi folle avoine, spighetta, spigaou, espangassat et autre crébassat !

Les signes qui alertent

Narines

Il éternue brusquement puis continue, son nez coule et peut finir par saigner...

Yeux

Son œil est irrité, reste fermé, coule ? On réagit d’urgence, l’épillet peut blesser la cornée !

Oreilles

Il se gratte, secoue la tête brutalement, la penche d’un côté ? On réagit vite, l’épillet peut endommager le tympan.

Coussinets

Il se lèche beaucoup la patte, boîte, il y a une petite plaie, un gonflement…

Peau

On découvre une petite plaie, elle suinte ? On examine si il y a un petit trou à l’entrée.

Narines

Il éternue brusquement, continue, son nez coule, peut finir par saigner...

Yeux

Son œil est irrité, reste fermé, coule ? On réagit d’urgence, l’épillet peut blesser la cornée !

Oreilles

Il se gratte, secoue la tête brutalement, la penche d’un côté ? On réagit vite, l’épillet peut endommager le tympan.

Coussinets

Il se lèche beaucoup la patte, boîte, il y a une petite plaie, un gonflement…

Peau

On découvre une petite plaie, elle suinte ? On examine si il y a un petit trou à l’entrée.

La seule chose à faire : vétérinaire !

Épillet détecté ou suspecté ? On fonce chez son vétérinaire : lui seul peut enlever l’épillet avec les outils et le savoir-faire appropriés et traiter ensuite la plaie. Jamais, au grand jamais, on n’essaie soi-même…

Besoin d’un conseil ou d’un article ?

image