Au secours, je déménage avec mon chat ! Les 14 conseils ''objectif zen''

Au secours, il y a des caisses partout, de précieux objets de référence qui disparaissent, des meubles qui bougent, des armoires qui se vident… quelle angoiiiiiisse ! Grand chambardement dans l’univers de Filou, il y a un déménagement en vue. Du point de vue du chat, c’est carrément un cataclysme. Pourquoi, et comment l’aider à faire ce passage dans le plus de douceur possible ?

Vos courses faciles ?

Vos courses faciles ?

Au secours, je déménage avec mon chat ! Les 14 conseils ''objectif zen''

Au secours, il y a des caisses partout, de précieux objets de référence qui disparaissent, des meubles qui bougent, des armoires qui se vident… quelle angoiiiiiisse ! Grand chambardement dans l’univers de Filou, il y a un déménagement en vue. Du point de vue du chat, c’est carrément un cataclysme. Pourquoi, et comment l’aider à faire ce passage dans le plus de douceur possible ?

Des idées pour déstresser Filou !

feliway CLASSIC DIFFUSEUR + RECHARGE 48 ML

30,19 €

tom&co MAISON BANONA 40X40X40 CM BRUN

79,99 €

ROADRUNNER 1 DARKBLUE

17,99 €

Le chat est un animal territorial de nature. Déménagement ou adoption : tout changement définitif de territoire sera source d’anxiété.

Sa majesté le chat est territoriale avant tout, attachée à ses habitudes, régnant sur son royaume balisé de ses marques, visibles et invisibles, de ses odeurs et phéromones. Royaume dans lequel le chat accepte notre présence, avec bonheur, mais de son point vue, nous sommes chez lui, si, si ! Du coup, imaginons : changer de lieu de vie sans qu’on lui demande son avis, voilà qui est bouleversant !

Selon Sonia Paeleman, comportementaliste*, “le chat est un animal certes attaché à sa ou ses personnes de référence, mais c’est surtout son lieu de vie qui est la base de son équilibre. (…) Pour cette espèce, changer de lieu de vie, c’est perdre complètement ses repères”. Il faudra donc aider Filou à s’habituer à son nouveau territoire et à se l’approprier, doucement.

* “Comprendre votre chat, les secrets d’une comportementaliste”, Sonia Paeleman

Zen, soyons zen

Pas facile de rester ultra zen avec ces paquets à faire, ces mille  choses à organiser, mais on essaie de minimiser les bruits, claquages de porte, effervescence apoplexique quand Filou est dans la pièce. Pour l’aider dès les premiers emballages, on diffuse des phéromones apaisantes dans la maison.

Ses saintes affaires

Filou apprécie ce fauteuil en particulier, cette manne à linge, cette chaise ? On tente de les déménager en dernier. On évite de placer des caisses, sources de stress, près de ses ressources. Et, surtout, on n’emballe aucune de ces dernières avant son départ : gamelles, griffoirs, panier, bac, arbres partent en même temps que lui.

Transport sain et sauf

On a envie de rassurer Filou et de le transporter dans nos bras ? Jamais, au grand jamais. On transporte notre compagnon dans sa cage de transport : il la connaît, c’est un mini-refuge… et cela évitera que, surstressé , il ne s’échappe, loin, très loin de ce bouleversement.

Scénario chat en premier

Jour J, option 1. On amène Filou dans le nouveau lieu en premier, avant tout le déménagement. On l’enferme dans une pièce “refuge”, calme, avec son “kit de base”. On ferme à clef ou on met un mot sur la porte : “interdit d’ouvrir”. On le laisse gérer à son aise.

Scénario chat en dernier

Jour J, option 2. On enferme Filou dans une petite pièce calme, avec son “kit de base”. Si des affaires sont à déménager, on attend que Filou soit parti. Déménagement terminé, on l’emmène dans le nouveau lieu, et on l’enferme également dans une pièce “refuge”…

Topographie des lieux

Son nouveau lieu sera plus grand, plus petit, avec jardin, ou pas ? On réfléchit à tout ce qu’il faudra pour sa majesté : chatière, arbre  à chat ultra nécessaire si lieu plus petit… Et garder la même disposition de meubles dans certaines pièces peut le rassurer, l’aider à retrouver des repères connus.

LA pièce refuge

Filou a besoin d’un “sas” dans le nouveau lieu de vie. On l’installe dans une pièce au calme, avec son “kit de base” : gamelles d’eau et de croquettes, zone de repos, bac à litière bien éloigné des autres affaires. On le laisse tranquillement découvrir cette pièce, à son rythme, pendant 24 h…

Piano, piano

J+1 : on laisse Filou dans la pièce, mais on ouvre la porte. On ne brusque rien, on le laisse s’habituer aux nouvelles odeurs et nouveaux bruits. On pense à fermer les fenêtres des pièces de la maison : Filou va commencer à explorer, rayonner petit à petit, mieux vaut qu’il reste à l‘intérieur d’abord.

Vive l’ancien

Ce n’est surtout pas le moment d’acheter une nouvelle gamelle, un nouveau panier ou un nouveau bac. Un chat est un être d’habitudes, il préférera emménager dans ses bonnes vieilles affaires. On place ses ressources de préférence dans un endroit définitif. On se rappelle d’éloigner le bac des zones repas et repos.

Journées ‘‘portes ouvertes’’

Cette pièce “refuge” restera l’abri n° 1 de Filou. On veille à ce que son accès soit dégagé. Filou va petit à petit découvrir chaque pièce et la marquer de son odeur. S’il se retrouve bloqué dans une pièce sans possibilité de rapatriement d’urgence au “refuge”, panique à bord ! On vit donc quelques jours en mode “portes ouvertes”… mais pas fenêtres.

Des odeurs ‘‘amies’’

Si le chat passe son temps à se frotter aux meubles, coins de murs… et même nos jambes, c’est pour dire “ceci m’appartient, c’est chez moi”. Pour l’aider dans son nouveau lieu, 2 trucs :

  • Disposer des diffuseurs de phéromones dans les pièces principales du nouveau lieu, et certainement sa pièce “refuge” : de préférence au moins 1 semaine à l’avance.
  • Propager son odeur perso : frotter doucement un linge en coton sur ses joues et sa tête, puis le passer sur les coins de portes, murs, fauteuils…

Ah, ce tentant jardin…

Filou a l’air nostalgique devant la fenêtre ? Oui, il pourra aller dehors, mais seulement après avoir pris tous ses repères dans son nouveau lieu de vie. Pas de formule magique, ça dépend du chat : de 2 semaines pour un chat téméraire à plus pour un frileux. Et on commence par de courtes sorties, en journée… avant de lui donner ses croquettes : il sera ainsi récompensé quand il revient !

Patience, mon mantra

Sa majesté Filou prendra tout son temps pour repérer et se sentir bien dans son nouveau lieu, y mettre toutes ses marques. Surtout, on ne précipite rien. S’il reste des heures, voire des jours, terré dans le même lieu, on le laisse, on le rassure un peu, on lui fait confiance… C’est lui qui mène la danse.

Et si ?

Il urine où il ne faut pas ?

  • On ne réprimande surtout pas : ça risque d’imprimer une anxiété accrue.
  • On nettoie bien l’objet souillé.
  • On amène doucement Filou vers sa litière.

Il perd l’appétit, est apathique ou hyper anxieux tout le temps ?

On prend rendez-vous chez son vétérinaire.

Il urine où il ne faut pas ?

  • On ne réprimande surtout pas : ça risque d’imprimer une anxiété accrue.
  • On nettoie bien l’objet souillé.
  • On amène doucement Filou vers sa litière.

Il perd l’appétit, est apathique ou hyper anxieux tout le temps ?

On prend rendez-vous chez son vétérinaire.

La maison idéale version chat ?

Un ‘’home sweet home’’ sécurisé pour chat curieux ?

Les 8 commandements d’un chat bien dans son bac?

Besoin d’un conseil ou d’un article ?

image