Parlez-vous ‘’cobaye’’ ?

On le sait, notre petite boule de poils adore les câlins… et est un grand bavard. Carrément le plus bavard de tous les rongeurs ! Le cobaye ou cochon d’Inde module plusieurs types de vocalises, avec nous comme avec ses copains. Petits cris graves et saccadés, couinements, sifflements : il veut dire quoi ? Décodage.

Vos courses faciles ?

Vos courses faciles ?

Vos courses faciles ?

Parlez-vous ‘’cobaye’’ ?

On le sait, notre petite boule de poils adore les câlins… et est un grand bavard. Carrément le plus bavard de tous les rongeurs ! Le cobaye ou cochon d’Inde module plusieurs types de vocalises, avec nous comme avec ses copains. Petits cris graves et saccadés, couinements, sifflements : il veut dire quoi ? Décodage.

Des idées pour un cobaye heureux

HARNAIS POUR RONGEURS JOGGING SMALL

60 G PUUR PAUZE TUNNEL PERSIL FLEURS

JR CHIPS DE CAROTTES 125 G

Tout comme le lapin, le cobaye est un grand sensible, qui a vite peur. Il faut le manipuler et interagir avec lui avec grande douceur.
Tout comme le lapin, le cobaye est un grand sensible, qui a vite peur. Il faut le manipuler et interagir avec lui avec grande douceur.

Ouiiiiik, je siffle

Avec ce son très aigu, le cobaye peut exprimer sa joie… voire une joie anticipée comme devant la porte du frigo qui s’ouvre ! Il utilise aussi le sifflement en cri d’appel, pour attirer notre attention : un sifflement nasillard et prolongé par un long sifflement aigu.

Drrrrrr, je bourdonne

Le cobaye s’immobilise et émet cette sorte de grognement-bourdonnement saccadé ? Il est inquiet par un bruit inconnu et veut avertir. Si le bruit est très fort, il s’enfuira. Ce petit bourdonnement peut aussi exprimer de l’excitation.

Brrrr, je ronronne

Et oui, le cobaye ronronne, et comme pour le chat, il y a ronron et ronron…

  • Un ‘’brrrrr’’ bref ? La p’tite boule de poils a peur.
  • Un ‘’brrrrr’’ plus long ? Le cobaye veut dominer… ou séduire en tournant autour de sa dulcinée.
  • Un ‘’brrrr’’ doux ? Il adore nos caresses : encore, encore…
  • Un ‘’brrrr’’ plus sec ? C’est bon, il en a marre d’être caressé et est un peu énervé !

Mhui, oui, je couine

Alors, là, tout dépend de l’intonation du couinement. Il faut exercer notre ouïe !

  • ‘’Mui… mui… tout doux exprimera le plaisir quand on le caresse.
  • Mais des ‘’houi ? houi ?’’ intéressés et enthousiastes fusent aussi à l’approche de la nourriture.
  • Il y a aussi les couinements d’alerte : attention, danger !
  • Et des ‘’huiii’’ plus dramatiques pour exprimer la peur, voire la douleur.

Klak klak, je claque des dents

Quand le cobaye claque des dents, il nous donne un signal clair : ‘’j’avertis’’. Que j’ai peur, que je menace et peux passer à l’attaque, que je veux voir cet intrus hors de ma cage… Un avertissement à écouter, donc.

Je hurle ou je gémis

Un ‘’huuuuuuuuiii’’ prolongé façon cri de cochon en détresse… signifie que notre p’tit cochon d’Inde a mal, voire très mal. Ce cri de douleur est rauque ou aigu. A contrario, de petits gémissements peuvent aussi exprimer la peur ou une douleur continue.

Le cobaye a un odorat, une ouïe et un goût très développés. Par contre, il a une très mauvaise vue : heureusement, ses vibrisses lui permettent de s’orienter, même dans l’obscurité !
Le cobaye a un odorat, une ouïe et un goût très développés. Par contre, il a une très mauvaise vue : heureusement, ses vibrisses lui permettent de s’orienter, même dans l’obscurité !

Les cris relationnels

Deux types de vocalises accompagnent les comportements relationnels du cobaye avec ses congénères.

  • Le cri de cohésion : série de plusieurs cris brefs de basse fréquence, observables dès la naissance.
  • Le cri de contact social : émission répétitive de vocalisations identiques, à un rythme régulier au cours d’une même séquence, et qui se poursuit pendant plusieurs secondes.

Cobaye, qui es-tu ?

  • Je suis un herbivore strict, pas besoin de céréales.
  • Je suis nidifuge : je me déplace tout seul dès ma naissance.
  • Je vis en moyenne 5 à 8 ans.
  • Je dois manger en continu, on me dit donc gourmand ☺
  • Je suis le plus bavard des rongeurs et vocalise beaucoup !
  • “Néophobe”, j’ai peur de l’inconnu.
  • Je suis caecotrophe : je mange mes crottes molles, riches en fibres.
  • J’aime beaucoup gambader hors de ma cage.

Cobaye, qui es-tu ?

  • Je suis un herbivore strict, pas besoin de céréales.
  • Je suis nidifuge : je me déplace tout seul dès ma naissance.
  • Je vis en moyenne 5 à 8 ans.
  • Je dois manger en continu, on me dit donc gourmand ☺
  • Je suis le plus bavard des rongeurs et vocalise beaucoup !
  • “Néophobe”, j’ai peur de l’inconnu.
  • Je suis caecotrophe : je mange mes crottes molles, riches en fibres.
  • J’aime beaucoup gambader hors de ma cage.

Cobaye, qui es-tu ?

  • Je suis un herbivore strict, pas besoin de céréales.
  • Je suis nidifuge : je me déplace tout seul dès ma naissance.
  • Je vis en moyenne 5 à 8 ans.
  • Je dois manger en continu, on me dit donc gourmand ☺
  • Je suis le plus bavard des rongeurs et vocalise beaucoup !
  • “Néophobe”, j’ai peur de l’inconnu.
  • Je suis caecotrophe : je mange mes crottes molles, riches en fibres.
  • J’aime beaucoup gambader hors de ma cage.

Besoin d’un conseil ou d’un article ?

Le cobaye, un sensible qui adore les câlins

image