Conseils d’experte pour une cohabitation chien-chat réussie !

Dans quelque temps, un nouveau venu déboule à la maison. Il se fait qu’on a déjà un chat ou chien et qu’on adopte un nouveau complice, mais de l’autre espèce ! Vont-ils forcément s’entendre “comme chien et chat”, c’est-à-dire pas du tout ? Non, non : avec ces quelques conseils éclairés, il y a moyen que nos 2 boules de poils deviennent de sacrés compères…

Les conseils d’Adeline Westerling • Coach canin & comportementaliste

Vos courses faciles ?

Vos courses faciles ?

Conseils d’experte pour une cohabitation chien-chat réussie !

Dans quelque temps, un nouveau venu déboule à la maison. Il se fait qu’on a déjà un chat ou chien et qu’on adopte un nouveau complice, mais de l’autre espèce ! Vont-ils forcément s’entendre “comme chien et chat”, c’est-à-dire pas du tout ? Non, non : avec ces quelques conseils éclairés, il y a moyen que nos 2 boules de poils deviennent de sacrés compères…

Des idées pour faciliter la cohabitation

FELIWAY FRIEND KIT DEMARR 48ML

30,19 €

SPRAY ADAPTIL 60ML

30,15 €

griffoir Iwaki avec hamac

79,99 €

Leur laisser le temps d’apprendre le langage de l’autre augmente les chances d’une relation interspécifique équilibrée…
Leur laisser le temps d’apprendre le langage de l’autre augmente les chances d’une relation interspécifique équilibrée…

Ils sont tous les 2 petits

Un chiot et un chaton ensemble ? Tout est plus facile ! Même énergie, même curiosité… La clé est une bonne socialisation à l’autre espèce avant leurs 4 mois. On les habitue ainsi à cohabiter dès le plus jeune âge, et ils vont se considérer l’un l’autre comme une espèce familière… puis carrément de la même famille !

J’ai un ''papy'' à la maison

On a un chat ou un chien senior à la maison et on se dit qu’un jeunot va lui redonner une seconde jeunesse ? Erreur ! Ils n’ont pas le même niveau d’énergie. Être mordillé, bousculé, stimulé à tout bout de champ risque de mal passer du côté de “papy”… Opter pour un “papy” de l’espèce opposée serait donc plus sage.

J’ai déjà un chat, j’adopte un chien

Le chat étant ultra territorial et ultra indépendant, ce n’est pas facile, mais pas impossible non plus : parfois même, Filou acceptera plus facilement un chien qu’un autre chat… Donc, on va relever ce magnifique défi avec patience. Mais on se facilite quand même un peu la tâche si on adopte un chiot plutôt qu’un chien adulte (sauf si Filou est senior…).

J’ai déjà un chien, j’adopte un chat

  • On porte attention au “patron-moteur” de la race de notre chien (voir article page 4) : l’instinct de poursuite du chien de chasse par exemple risque d’être fortement activé avec un compère chat…
  • Avant d’organiser la rencontre avec Max, on laisse son chaton ou son chat s’adapter à son nouveau territoire, au calme dans une ou des pièces à part, quelques jours voire quelques semaines...
  • Pendant ce temps, on anticipe ces futures rencontres “sous contrôle” : on renforce l’éducation et l’obéissance de Max avec l’ordre “pas bouger” pour le stopper net si besoin…

Les premières rencontres, mode d’emploi ?

  • On prévoit les premiers contacts en terrain neutre, loin des ressources de l’animal déjà présent afin d’éviter tout conflit. Et on ne laisse pas traîner les jouets de l’un ou de l’autre dans cette pièce “neutre”.
  • Les rencontres doivent être exclusivement positives, régulières, sous contrôle, en toute sécurité. On ne force jamais la rencontre : on les laisse y aller en douceur, à leur rythme.
  • On prévoit un espace de fuite pour le chat : lui faciliter un maximum l’accès en hauteur par des griffoirs, des parcours... Filou va se sentir en sécurité puisque potentiellement inaccessible.
  • Enfin, bien sûr, on donne autant d’attention à l’un comme à l’autre !

J’ai déjà un chien, j’adopte un chat

  • On porte attention au “patron-moteur” de la race de notre chien (voir article page 4) : l’instinct de poursuite du chien de chasse par exemple risque d’être fortement activé avec un compère chat…
  • Avant d’organiser la rencontre avec Max, on laisse son chaton ou son chat s’adapter à son nouveau territoire, au calme dans une ou des pièces à part, quelques jours voire quelques semaines...
  • Pendant ce temps, on anticipe ces futures rencontres “sous contrôle” : on renforce l’éducation et l’obéissance de Max avec l’ordre “pas bouger” pour le stopper net si besoin…

Les premières rencontres, mode d’emploi ?

  • On prévoit les premiers contacts en terrain neutre, loin des ressources de l’animal déjà présent afin d’éviter tout conflit. Et on ne laisse pas traîner les jouets de l’un ou de l’autre dans cette pièce “neutre”.
  • Les rencontres doivent être exclusivement positives, régulières, sous contrôle, en toute sécurité.
  • On ne force jamais la rencontre : on les laisse y aller en douceur, à leur rythme.
  • On prévoit un espace de fuite pour le chat : lui faciliter un maximum l’accès en hauteur par des griffoirs, des parcours...
  • Filou va se sentir en sécurité puisque potentiellement inaccessible.
  • Enfin, bien sûr, on donne autant d’attention à l’un comme à l’autre !

Attention, privé !

Hé oui, chacun son espace ! On fait lits et gamelles à part. On sépare donc les zones de couchage et de nourriture de chacun dans des pièces différentes pour éviter tout conflit de ressources. On positionne les gamelles du chat en hauteur, position de Majesté oblige, et on interdit l’accès à sa litière au chien, cela va sans dire.

émotions quand tu nous tiens…

Oui, on apprend aussi à travailler sur nos émotions ! Nos animaux sont des éponges, on le sait. Pour éviter de créer ou d’ajouter anxiété et tensions aux rencontres, on tente donc de rester le plus zen possible. On respire un bon coup, on visualise le succès de la rencontre et on devient un super médiateur !

Patience, patience

Enfin, on apprend surtout la patience. On leur laisse à chacun le temps d’apprendre le langage de l’autre, de l'interpréter de la bonne manière afin d'augmenter les chances d’une relation interspécifique équilibrée. L’important est qu’au début, ils puissent se tolérer sans développer une quelconque anxiété… Et au final, qui sait, une grande histoire d’amour pleine de poils se jouera sous nos yeux !

Besoin d’un conseil ou d’un article de première nécessité ?

image