Un ″home sweet home″ sécurisé pour chats curieux

D’accord, Filou a 7 vies, mais celle qu’il vit avec nous, on a envie de la prolonger au maximum. Et si on profitait de ce temps supplémentaire à l’intérieur pour débusquer tous les dangers potentiels qui le guettent dans la maison ? Il y en a des connus, et des moins connus ! Petit topo.

Les idées pour un “home sweet home” sécurisé !

protection fenêtre

herbe à chat

2 SPRING CAT

Aïe, ça coince !

Pour ce fan de liberté, une fenêtre basculante est une invitation des plus séduisantes. Hélas. En entrant ou sortant par cette fenêtre, Filou peut rester coincé. Et en tentant de se dégager, il se coincera encore plus, jusqu’à se blesser au niveau du tronc. Que faire si on a des fenêtres basculantes et souhaite aérer de cette manière ? Opter pour des dispositifs de protection prévus pour !

Oups, c’est haut

Certes, Filou peut retomber souvent sur ses pattes. Souvent. Pas toujours et pas de si haut. Le balcon est son aire préférée de farniente ? On pense à le sécuriser d’un filet bien tendu. À fin maillage si on a un chaton.

Chaud dessus !

Filou a l’odorat superfin. Par l’odeur alléché, il pourrait très bien venir voir ce qui se mijote “là-haut” dès qu'on a le dos tourné. On évite donc de laisser des taques de cuisson allumées sans surveillance. Et de laisser dépasser les manches de casseroles.

Astuce ? Laisser les plans de travail toujours bien propres pour éviter toute tentation.

Graine de curieux ? Stop !

Une maison, c’est une mine de tentations diverses pour cet infatigable et créatif curieux… On vérifie donc toujours le tambour de la machine à lessiver et du séchoir avant de les enclencher. On rabat la planche des toilettes, invitation saugrenue pour chaton explorateur. Et bien sûr, on ne laisse jamais un fer à repasser allumé : la planche est un tentant perchoir…

Jeux interdits

Rien de plus drôle que de faire courir Filou derrière une pelote de laine. OK, mais en notre présence. En notre absence, une foule de petits objets tentants peuvent être dangereux. Les élastiques ingérés peuvent causer des occlusions intestinales. Avec fils, ficelles et pelotes de laine, Filou peut se ligaturer les pattes ou s’étrangler. Trombones, déchets de gomme, boulettes de papier alu peuvent être avalés…

Une règle : tout jeu laissé au chat devrait avoir la taille d’une noix ou, encore mieux, pensez à lui offrir des jouets spécialement conçus pour lui.

Sus aux plantes toxiques !

Un chat a besoin de grignoter de l’herbe pour sa digestion. S’il n’a pas d’herbe à chat à sa disposition, il peut se rabattre sur nos plantes d’intérieur. Attention, danger ! Certaines sont coupantes, comme les papyrus. D’autres, toxiques. Exemples : dieffenbachia, arum, aloes, philodendron, chlorophytum, amaryllis, caladium, euphorbia, ficus…

16 h de sieste en moyenne par jour ? ça fait 8 h de ‘’bêtises'’ potentielles… oups !

Attention, gourmand

Filou est un fin gourmet… qui aime manger comme vous ? Rien de vaut une alimentation spécialement conçue pour répondre à ses besoins et, attention, certains de nos aliments sont d’ailleurs toxiques pour le chat !

  • Le chocolat, et particulièrement le noir et la poudre de cacao, peut causer de graves crises d’épilepsie et être mortel.
  • Toutes les sucreries sont à déconseiller.
  • Les raisins et fruits rouges peuvent nuire aux reins.
  • Les noix de macadamia peuvent causer forte léthargie et vomissements.
  • Oignons, ail et poireaux ingérés de manière chronique peuvent causer anémie, diarrhées et troubles intestinaux.
image