Heureux comme un lapin qui vit dehors

La nature a prévu que le lapin voie la vie en bondissant. Gambader, sauter, creuser, gratter, explorer, il adore ça, et il en a besoin. Alors, si vous lui offriez à la belle saison une maison à l’extérieur avec un enclos perso pour se balader, ça va être carrément le nirvana ! Petit mode d’emploi pour l’installer et l’acclimater.

Vos courses faciles ?

Heureux comme un lapin qui vit dehors

Vos courses faciles ?

La nature a prévu que le lapin voie la vie en bondissant. Gambader, sauter, creuser, gratter, explorer, il adore ça, et il en a besoin. Alors, si vous lui offriez à la belle saison une maison à l’extérieur avec un enclos perso pour se balader, ça va être carrément le nirvana ! Petit mode d’emploi pour l’installer et l’acclimater.

Oh, liberté chérie

Dans son milieu naturel, le lapin vit par exemple dans des prairies bordées de buissons, d’arbustes et de forêts. Pour se cacher de ses prédateurs, il y creuse des galeries souterraines jusqu’à 3 m de profondeur, pouvant atteindre 45 m de long… Oupsy, oui, c’est dire donc son besoin de s’activer !

Le lapin est un animal grégaire qui n’aime pas vivre seul. Et c’est vrai qu’à deux ou plus, la vie est quand même plus belle. Mais il faudra bien prévoir que chacun ait son petit coin repos perso, ce sera leurs microterritoires. Alors, prêt à offrir à vos lapins un espace au plus près de leur nature… dehors ?

Des idées pour installer vos lapins dehors ?

PARC LAPIN 105X105X58 cm

30,99 €

FILET PROTECTION ENCLOS 6X60 cm

9,99 €

BUNNY TOY SNACKBAR

15,99 €

Où installer son royaume ?

Il a besoin d’un clapier, sa “cachette” où il pourra se réfugier et dormir, et d’un enclos couvert d’un grillage. Il lui faut un endroit calme et clair, dans le jardin, bien au sec. Attention, les lapins ne supportent ni les courants d'air ni la chaleur : le lieu doit être lumineux mais pas en plein soleil.

TO DO : vérifiez les plantes dans son espace, certaines sont toxiques pour le lapin, comme les fleurs précoces, les conifères, le laurier-rose, le lierre, le cyprès et bien d’autres !

L’architecture de sa ‘’maison’’ ?

  • Son clapier doit avoir les mêmes dimensions que sa cage d’intérieur.

Pour 1 lapin : l’idéal est 140X40 cm, le strict minimum étant 100x40 cm.

Pour 2 lapins : minimum 160x80 cm ou une cage double étage de 2 fois 100x40 cm.

  • En bois ou en bakélite pour faciliter le nettoyage. S’il est en bois : traité avec un vernis contre les urines.
  • Bien isolé. Les trous et les fissures sont bouchés au mastic pour empêcher les parasites de s’y installer.
  • Et bien sûr, sa porte vers la liberté : une ouverture pour lui permettre de rejoindre son enclos !

Où installer son royaume ?

Il a besoin d’un clapier, sa “cachette” où il pourra se réfugier et dormir, et d’un enclos couvert d’un grillage. Il lui faut un endroit calme et clair, dans le jardin, bien au sec. Attention, les lapins ne supportent ni les courants d'air ni la chaleur : le lieu doit être lumineux mais pas en plein soleil.

TO DO : vérifiez les plantes dans son espace, certaines sont toxiques pour le lapin, comme les fleurs précoces, les conifères, le laurier-rose, le lierre, le cyprès et bien d’autres !

L’architecture de sa ‘’maison’’ ?

  • Son clapier doit avoir les mêmes dimensions que sa cage d’intérieur.

Pour 1 lapin : l’idéal est 140X40 cm, le strict minimum étant 100x40 cm.

Pour 2 lapins : minimum 160x80 cm ou une cage double étage de 2 fois 100x40 cm.

  • En bois ou en bakélite pour faciliter le nettoyage. S’il est en bois : traité avec un vernis contre les urines.
  • Bien isolé. Les trous et les fissures sont bouchés au mastic pour empêcher les parasites de s’y installer.
  • Et bien sûr, sa porte vers la liberté : une ouverture pour lui permettre de rejoindre son enclos !
Liberté, espace et activité : le secret d’un lapin heureux !

Quel enclos ?

  • Les dimensions seront au minimum :

‣ 2m² par lapin nain

‣ 3m² par lapin de taille moyenne

‣ + de 3m² par lapin de grande taille.

  • Prévoir une clôture en fil d’acier (mailles : 17x17 mm), enterrée jusqu’à 50 cm de profondeur pour l’empêcher de sortir en creusant.
  • Couvrir l’enclos d’un filet ou d’un grillage pour le protéger des prédateurs… et l’empêcher de grimper et de sortir.
  • Aménager des parties ombragées, par exemple en plaçant des toiles anti-UV.
  • Prévoir également des zones ensoleillées.
  • Lui créer des postes d’observation pour prendre un peu de hauteur… et aiguiser sa curiosité.
  • Enfin, astuce : lui offrir un bac à sable pour l’inciter à creuser là… et éviter les escapades hors enclos !

TO DO : vérifier régulièrement que l'enclos est protégé des prédateurs, des coups de vent et que le grillage n'a pas été rongé.

Comment l’acclimater à sa vie dehors ?

Si votre lapin a toujours vécu à l’intérieur, il n’est pas habitué à une vie en extérieur et aux variations de température. Pour l’habituer à sa maison d’été, l’idéal est de l’acclimater en 4 étapes.

  1. Préparez l’enclos sécurisé, grillagé avec une gamelle d'eau et des cachettes. Laissez votre lapin y gambader 1 à 2h par jour pendant 2 à 3 semaines durant le printemps.
  2. Il est “habitué” à sortir dans cet enclos ? Vous pouvez y aménager son clapier, il y montera par l'entrée du dessous. Mettez-y de l'eau, des graines, de la paille.
  3. Il a creusé des tunnels au sol et dans la paille : yessss, c'est un signe qu'il s'y sent bien ! Vous pouvez le laisser une première nuit.
  4. La nuit s'est bien passée ? Laissez-le dans son clapier avec l'accès à son petit jardin… et c’est parti pour bien profiter de ses quartiers d’été en liberté !

Votre lapin ne sera plus avec vous non-stop ces quelques mois ? Allez lui rendre visite, continuez à interagir avec lui et surtout contrôlez régulièrement que tout est OK !

Besoin d’un conseil ou d’un article de première nécessité ?

image