Un chat bien dans son bac : les 8 commandements

Sa majesté le chat fait sa fine moustache et dédaigne son bac ? Au secours, que faire ? Lui proposer bac et litière qui lui conviennent, tout simplement. Un chat heureux est un chat qui a un espace agencé selon certains principes… dont évidemment son “p’tit coin” litière. Et pour ce faire, il suffit de suivre ces quelques commandements !

Vos courses faciles ?

Un chat bien dans son bac : les 8 commandements

Vos courses faciles ?

Un chat bien dans son bac : les 8 commandements

Vos courses faciles ?

Sa majesté le chat fait sa fine moustache et dédaigne son bac ? Au secours, que faire ? Lui proposer bac et litière qui lui conviennent, tout simplement. Un chat heureux est un chat qui a un espace agencé selon certains principes… dont évidemment son “p’tit coin” litière. Et pour ce faire, il suffit de suivre ces quelque commandements !

Des idées pour un chat bien dans son bac

LITIÈRES MINÉRALES

LITIèRE POUDRE BéBé AGGLOMéRANTE 12 kg

11,99 €

LITIERE HYGIENE 20 l

8,59 €

LITIÈRES VÉGÉTALES

LITIèRE BOIS AGGLOMéRANTE 10 l

8,49 €

LITIèRE BOIS 30 l

11,49 €

Le chat est ultrapropre de nature, il ne fera aucune concession sur son coin litière…

Intimité et calme

On veillera à placer le bac de sa majesté dans un endroit peu fréquenté et calme : impensable de faire ses besoins sous des regards importuns ou d’être effrayé par des bruits soudains ! Exit donc les couloirs de passage, un salon animé et bruyant ou encore la proximité de la machine à laver… Il doit se sentir en sécurité.

Zone à part

L’espace du chat comprend 3 zones bien distinctes, qui sont éloignées les unes des autres : la zone repas, la zone repos et la zone litière. On évite absolument toute erreur de savoir-vivre félin et on met sa gamelle loiiiiin de son bac.

Territoire non partagé

Le coin litière, c’est perso, point. Filou doit partager son bac avec d’autres chats ? Sacrilège de lèse-majesté ! Qu’il vous fera comprendre de manière donc odorante. Il faut prévoir 1 bac par chat, et si possible en ajouter 1.

La bonne taille

Filou doit se sentir à l’aise dans son bac, il doit pouvoir se tourner et gratter. Le ratio idéal : son bac doit mesurer au moins 1,5 fois sa longueur, mesurée du nez à la base de sa queue.

Zéro concession sur la propreté

Le chat passe sa vie à se laver… il ne va donc pas tolérer un coin litière sale ou malodorant ! On veillera à enlever les crottes et agglomérats chaque jour avec une petite pelle, et à nettoyer complètement le bac et changer la litière plus ou moins une fois par semaine (selon le type de litière, voir infra).

Bon à savoir : évitez de remuer la litière… ça remue aussi l’odeur d’urine !

En odeur de majesté

L’odorat du chat est ultrasensible. Il adore l’odeur de sa propre urine… mais pas quand elle est saturée et confinée. Trop is te veel! Et il est aussi incommodé par des odeurs trop chimiques de désinfectant. Un nettoyage régulier est nécessaire, et utiliser les produits nettoyants prévus pour les bacs à litière prévient toute erreur.

Avec ou sans toit ?

Alors ça, c’est la question sans réponse “générale”. Chaque chat a ses préférences. L’un va détester avoir un toit au-dessus de sa tête pour faire ses besoin, l’autre ne fera pas sans. L’un voudra une porte en plus du toit, l’autre pas. Sans que l’on sache pourquoi. Il faut tester, c’est tout…

Astuce pour faire accepter le bac fermé : utiliser d’abord le bac du dessous sans couvercle, puis avec le couvercle sans porte battante, puis tout le bac. Si le chat bloque à une étape, faire marche arrière un petit moment et retenter...

Litière : le choix du roi

Ici encore, ce sera sa majesté qui, finalement, finira par choisir… et son choix est royal parmi les différents types de litière !

La litière végétale ou naturelle

C’est une litière 100 % biologique, essentiellement composée de matériaux naturels : bois, paille et autres végétaux. Voilà pourquoi c’est la litière préférée des experts Tom&Co !

Avantage : 100 % écologique, biodégradable et donc compostable !

Désavantage : parfois moins absorbante et retenant moins les odeurs, à changer plus souvent.

La litière minérale

C’est la litière la plus connue, la plus “basique” : elle est composée de granulés en argile naturelle qui vont absorber les liquides.

Avantage : le prix.

Désavantage : souvent poussiéreuse, pouvoir d’absorption limité par rapport à d'autres types de litières, non biodégradable.

La litière agglomérante

C’est une litière qui forme de petites boules avec l’urine, qu’on peut alors facilement ôter. Il faut veiller à mettre au moins 5 cm de litière. Elle existe dans tous les types de litière : végétale, minérale et à silice.

La litière à silice

C’est une litière composée d’un mélange de zéolithes. C’est la litière la plus chère et la plus polluante à la production comme à l'évacuation (non biodégradable)... Voilà pourquoi les experts Tom&Co ne la recommandent pas.

La litière végétale ou naturelle

C’est une litière 100 % biologique, essentiellement composée de matériaux naturels : bois, paille et autres végétaux. Voilà pourquoi c’est la litière préférée des experts Tom&Co !

Avantage : 100 % écologique, biodégradable et donc compostable !

Désavantage : parfois moins absorbante et retenant moins les odeurs, à changer plus souvent.

La litière minérale

C’est la litière la plus connue, la plus “basique” : elle est composée de granulés en argile naturelle qui vont absorber les liquides.

Avantage : le prix.

Désavantage : souvent poussiéreuse, pouvoir d’absorption limité par rapport à d'autres types de litières, non biodégradable.

La litière agglomérante

C’est une litière qui forme de petites boules avec l’urine, qu’on peut alors facilement ôter. Il faut veiller à mettre au moins 5 cm de litière. Elle existe dans tous les types de litière : végétale, minérale et à silice.

La litière à silice

C’est une litière composée d’un mélange de zéolithes. C’est la litière la plus chère et la plus polluante à la production comme à l'évacuation (non biodégradable)... Voilà pourquoi les experts Tom&Co ne la recommandent pas.

La litière végétale ou naturelle

C’est une litière 100 % biologique, essentiellement composée de matériaux naturels : bois, paille et autres végétaux. Voilà pourquoi c’est la litière préférée des experts Tom&Co !

Avantage : 100 % écologique, biodégradable et donc compostable !

Désavantage : parfois moins absorbante et retenant moins les odeurs, à changer plus souvent.

La litière minérale

C’est la litière la plus connue, la plus “basique” : elle est composée de granulés en argile naturelle qui vont absorber les liquides.

Avantage : le prix.

Désavantage : souvent poussiéreuse, pouvoir d’absorption limité par rapport à d'autres types de litières, non biodégradable.

La litière agglomérante

C’est une litière qui forme de petites boules avec l’urine, qu’on peut alors facilement ôter. Il faut veiller à mettre au moins 5 cm de litière. Elle existe dans tous les types de litière : végétale, minérale et à silice.

La litière à silice

C’est une litière composée d’un mélange de zéolithes. C’est la litière la plus chère et la plus polluante à la production comme à l'évacuation (non biodégradable)... Voilà pourquoi les experts Tom&Co ne la recommandent pas.

Besoin d’un conseil ou d’un article de première nécessité ?

image