Donner un toit aux ‘’chats sans abri’’ en hiver : idées DIY !

Certaines nuits d’hiver, les températures dégringolent en dessous de 0° C : dur, dur pour les chats errants, ces loulous sans famille ni toit, hélas encore trop nombreux dans nos régions. Le froid peut les tuer. Alors, si on construisait un ou des abris pour ces petits “sans abri” ? Voici quelques idées DIY !

Vos courses faciles ?

Des idées pour aider les chats sans abri

TOM&CO LAIT 250 ML

0,93 €

TOM&CO GAMELLE S 15 X 5 CM

5,99 €

TOM&CO PAILLE 1 KG

2,09 €

Il faut quoi pour construire un abri DIY ?

Un abri pour chats errants ne doit pas être “joli”, on lui demande avant tout d’être bien étanche, isolé du froid de l’air et de l’humidité du sol, de la bonne grandeur et bien placé.

Des idées de contenant

L’imagination au pouvoir, jouons la carte de la récup’ !

  • Une caisse en bois peut faire un bon départ.
  • Un bac en plastique est bien aussi : le must, 2 bacs ou caisses de tailles différentes. Le bonus : avec couvercle.
  • Le top, ce sont les caisses en polystyrène, forcément déjà bien isolées, qu’on récupère chez un poissonnier, un traiteur, une pharmacie…
  • Le top du top : un vieux frigobox !

Une bonne isolation

Il en faut partout : à l’extérieur pour être imperméable, parfois à l’intérieur entre 2 contenants de tailles différentes.

  • Pour imperméabiliser l’extérieur si besoin : des sacs en gros plastique (de jardin par ex.), du plastibulle…
  • En isolation intérieure : la paille est parfaite, mais aussi une couverture pare-soleil de pare-brise, des feuilles de polystyrène si on trouve…

Un nid douillet

Pour le confort du loulou, on peut tapisser l’intérieur de l’abri d’une matière qui lui donnera un surplus de chaleur. Ici encore, la paille est un must : elle repousse l’humidité ! Attention, pas du foin qui se mouille très vite. Sinon, tout textile chaud, qui ne retient pas l’humidité… le mieux étant la vraie laine, si, si !

Attention, tissu humide = tissu gelé en cas de gel…

Ni trop grand ni trop petit

Le chat doit pouvoir être bien à l’aise dans son abri, mais celui-ci ne doit pas être trop grand non plus. La bonne grandeur fera que l’abri gardera bien toute la chaleur corporelle du chat, qui réchauffe elle-même l’atmosphère de l’abri…

Astuce : la bonne longueur intérieure ? 1,5 x la longueur du chat, de la tête au début de la queue.

Une entrée ‘’moustaches’’

Seul le chat doit pouvoir entrer dans son abri. Pour que les chiens ne viennent pas le déloger, la grandeur idéale de l’entrée ne doit pas excéder la largeur de la tête du chat, moustaches comprises !

Une entrée sur le côté plutôt qu’une entrée au milieu qui laisse s’engouffrer tout le froid.

Le bonus gamelles ?

Avec le froid, ces loulous perdent beaucoup d’énergie à garder leur chaleur. Les aider en leur offrant de la nourriture est un bonus tout à fait utile ! Sans oublier l’hydratation, indispensable également par temps froid.

  • Gamelles de nourriture à l’abri de la pluie.
  • Pas de gamelle d‘eau à l’intérieur de l’abri : si le chat la renverse, tout est mouillé !
On peut toujours signaler aux associations les endroits où on aperçoit des chats errants : elles peuvent tenter de les ‘’trapper’’ pour en prendre soin et leur trouver ensuite une famille.

Conseils pour installer l’abri

  • Surélever l’abri avec une palette ou des parpaings pour l’isoler du sol gelé, humide…
  • Ajouter un poids sur le couvercle pour rendre l’abri plus stable aux intempéries.
  • Orienter l’entrée dos aux vents dominants.
  • Choisir un endroit calme, pas de grand passage.
  • S’il neige, vérifier l’entrée et la dégager.
  • Changer la paille régulièrement, surtout en cas de marquage.

Astuce ? Pour assurer le calme à notre hôte, on installe un écriteau “Abri pour chats sans abri, ne pas déranger !’”

Au Canada, une association convertit d’anciennes glacières inutilisées, ou ‘’frigobox’’, en abri pour des chats ‘’libres’’, trop habitués à la vie sauvage pour être adoptés : <3

Un exemple concret !

On a récupéré une boîte en polystyrène, couvercle compris ? Génial !

Isoler tout l’extérieur avec une bâche plastique. Ou, option luxe, placer la boîte dans un bac en plastique plus grand. Mettre de la paille entre les 2 boîtes.

Faire l’ouverture sur l’extrême droite ou gauche de la face longue.

Tapisser le sol de l’abri de paille, ne pas la compresser.

Poser cet abri sur une palette, bien stable.

Lester le toit de pierres lourdes, ou de planches. Super bonus : une grande planche lestée de pierres qui fera office de petit toit !

Besoin d’un conseil ou d’un article ?

image