Le chien et l’enfant : comment bien se dire ‘’bonjour’’

“Ooooh, il est trop mignon”, et voilà l’enfant qui s’avance déjà main ou visage tendu vers le loulou en question… Oui, le chien est le meilleur ami de l’homme, comme du petit d’homme. Il est un être vivant à respecter, mais il n’est pas un humain : il a ses codes à lui, et sa façon de “rencontrer”, dire bonjour… Pour éviter accidents et morsures, l’association Canimôme propose des formations ludiques aux kids. Conseils d’une de ses expertes.

Interview de Vanessa Ipsen, pour Canimôme*

Vos courses faciles ?

Des idées pour faire plaisir à Max

OS CALCIUM FOURRé 10 CM

TOM&CO SNACO'S SEAU CANDY MIX 500 G

TOM&CO CHAUSSURE BUFFLE 12.5 CM 2 PC

L’interview de Vanessa Ipsen

Présenter aux enfants ‘’qui’’ est le chien

Canimôme commence d’abord par expliquer aux enfants les différences qui font toute la différence !

Un nez pour faire connaissance

« Un chien a un nez comme nous, ça s’appelle une truffe. Il a un odorat 35 fois plus développé que le nôtre. Le chien fait connaissance avec sa truffe et récolte ainsi plein d'infos : il capte si c'est un garçon, une fille, s’il est content, triste… »

Des oreilles pour tout capter « Il a des oreilles comme nous, mais beaucoup plus sensibles : le chien entend bien mieux que nous. Il est capable d'entendre un bruit jusqu'à 25 m, nous à 4 m ! Aucun bruit ne passe donc inaperçu. »

Une gueule pleine de dents « Un chien a une bouche, comme nous, à part que ça s’appelle une gueule… et qu'à l'intérieur de sa gueule, il y a des dents, beaucoup de dents : 42 au total, contre 32 pour nous ! »

Un instinct qui reste…

« Avant, le chien devait chasser pour manger. Mais maintenant plus, puisqu’on lui donne pâtée et croquettes. Par contre, il a gardé son instinct de “chasse” quand il s’agit de nourriture ! On appelle ça l’instinct de protection de ressources. »

Les conseils de Vanessa pour dire un bonjour à un chien qu’on ne CONNAÎT pas

Les 3 permissions

Avant de dire bonjour à un chien que l’on croise, l’enfant doit demander 3 permissions.

  • Il doit demander à ses parents ou l’adulte qui est avec lui s’il est d’accord.
  • Il doit demander l’accord du responsable du chien.
  • … Et il doit “demander” au chien s’il veut bien ! Comment ?

Appeler le chien

On ne s’avance pas tout de go vers le loulou, on l’appelle d’abord avec la voix, par des petits bruits : on capte son attention. Et on attend sa “réponse”, comportementale et/ou vocale.

Décoder le ‘’non’’

Un non s'exprime chez le chien par un mouvement en arrière, un repli sur soi-même, il peut se figer, mettre la queue entre les jambes, grogner. Si l’enfant voit ça, il ne doit pas insister !

Décoder le ‘’oui’’

Le loulou s’avance spontanément, naturellement, il bat de la queue, il vient renifler : c’est “oui, je veux bien te rencontrer”.

La bonne posture de l’enfant

Dès que le chien s’avance, on conseille à l’enfant de se tenir bien debout, les bras croisés : pour éviter que si le chien saute, il lui lèche le visage ou le griffe sans le vouloir.

La bonne caresse

On bannit à tout jamais la mauvaise habitude d’avancer une main au-dessus de la tête du chien ! On caresse d’abord le dos, puis les côtés de la tête, on caresse le crâne si tout va bien.

Les risques de morsures concernent autant les rencontres mal ‘’menées’’ avec des chiens inconnus qu’avec les chiens de la maison !

Les conseils de Vanessa pour dire un bonjour à un chien qu’on connait

Appeler et décoder

Oui et re-oui, même si c’est un chien qu’on connaît, si c’est le chien de la maison, on apprend à l’enfant de passer aussi par les étapes “appel” et “décodage” pour ne jamais surprendre ce loulou pourtant connu !

Apprendre la frustration

Si la réponse de son loulou adoré est “non”, l’enfant va devoir apprendre la frustration, pour respecter ce refus… et éviter la morsure qui sera un “coup de gueule” au propre comme au figuré : “quoi, tu m’as pas entendu !”

Ne pas braver les interdits

Et on fait bien comprendre aux enfants que même avec le chien de la maison, on ne va pas lui dire bonjour quand il mange, quand il dort ni quand il joue avec un “os” (voir plus bas !).

Un chien arrive dans la famille ? Comme on apprend au chien à respecter certaines règles, on sensibilise les kids à respecter les codes et les besoins du chien.

Apprendre les interdits

  • Ne pas courir devant un chien, ni sauter, mais ralentir en passant devant lui pour éviter de titiller son instinct de prédation.
  • Ne pas crier : ses oreilles sont sensibles !
  • Ne surtout pas le déranger quand il dort ou est dans son panier.
  • Ne pas le déranger quand il mange : la nourriture est un enjeu.
  • Éviter de jouer avec lui quand il a un “jouet” ou un “os” dans la gueule.
  • Ne pas le serrer trop fort (même si on l’aime “si fort”).
  • Et évidemment ne pas lui faire mal : tirer queue ou oreilles, pincer, frapper, mettre les doigts dans les yeux…

Au secours, j’ai peur ?

Que conseiller à l’enfant de faire s’il a peur d’un chien ? Se mettre derrière un “bouclier” ! Si un adulte est présent, vite se mettre derrière lui. S’il est seul ?

  • Utiliser son cartable ou son manteau ou sa veste devant lui.
  • Ne surtout pas secouer ce “bouclier”.
  • Rester bien face au chien, le plus calme possible.
  • Reculer doucement, mettre de la distance progressivement.
  • Se retourner et partir une fois qu’on est loin, ou à l’abri.

Se retourner et fuir risquent en effet de provoquer l’instinct de prédation du chien.

Une règle d’or à la maison comme ailleurs avec les chiens des autres : on ne laisse jamais un enfant seul avec le loulou. Jamais.

*Canimôme, c’est quoi ?

C’est une association qui propose, entre autres, des séances ou des ateliers aux enfants, pour se familiariser avec les chiens, apprendre les bons gestes pour les approcher. Le tout de manière ludique, dans un cadre de sécurité : les chiens présents sont tous bien éduqués.

Sa fondatrice a une histoire particulière avec les chiens : jeune, elle a été mordue au visage. Sa peur des chiens était donc devenue intense. C’est la prise en charge de cette peur par l’exposition progressive et l’apprentissage de techniques corporelles spécifiques qui constitue l’axe de travail original de l’ASBL.

Besoin d’un conseil ou d’un article ?

Mais que dit mon chien ? Décodages d’experte

Entre Max et moi, ça commence bien

image