Canari, le joli ‘’Titi’’ farceur et parfois chanteur !

Il est petit, ne prend pas beaucoup de place, on le trouve tout joyeux avec ses couleurs éclatantes et le chant du mâle qui apporte un peu de bonne humeur dans la maison ! Voici le canari, issu du serin des Canaries. Mais qui es-tu, canari ? Et comment bien t’accueillir à la maison ?

Vos courses faciles ?

Des idées pour bien accueillir un canari

TOM&CO MÉLANGé CANARIS 20 KG

25,99 €

TOM&CO SABLE BLANC 20 KG

5,99 €

TOM&CO STICK CANARI FRUIT 2 X 55 G

1,85 €

QUI ES-TU ?

  • Nom scientifique : Serinus canaria domesticus
  • Espérance de vie : de 6 à 12 ans (parfois 20 ans !)
  • Taille : de 12 à 20 cm
  • Poids : de 12 à 30 g
  • Espèce : oiseau de la famille des Fringillidés, ordre des Passériformes
  • Origine : des Îles Canaries
  • Période de reproduction : de mars à juin
On le CONNAîT surtout pour sa couleur jaune éclatante, mais il y a une multitude de couleurs chez le canari !

Les besoins de notre ami le canari ?

De la vie autour de lui !

Très sociable, Titi le canari est très sociale, et a donc besoin d’avoir de la vie autour de lui. Si son lieu de vie est vide et qu’il se retrouve tout seul, il risque de se laisser dépérir. La solution ? En prendre 2 : un couple si on est prêt à une reproduction intense, 2 femelles si on ne préfère pas.

Soprano... ou en mode muet ?

Seul le mâle chante, mais tous ne sont pas forcément des virtuoses. Et oui, la femelle est plus discrète en bavardage. À nous de voir si on a envie de mélodies chantées tout au long de la journée, ou si on préfère la discrétion… ou un mix des 2 !

Liberté quotidienne

Comme pour tous les oiseaux de compagnie, le canari a besoins d’exercices quotidiens en liberté. Donc, des moments en dehors de sa cage. On fait attentions aux portes et aux fenêtres, et on veille à le laisser sans prédateurs dans la pièce : ni chien, ni chat !

Incroyable histoire du canari : au départ, il était utilisé dans les mines pour détecter les gaz toxiques et pour prévenir l’arrivée du grisou ! Voici comment ce oiseau utile a été introduit dans nos vies.

Avoir des petits ?

La saison des amours, c’est environ de mars à juin ! C’est donc le moment de préparer leur nid d’amour. On prévoit un nid au fond de la cage où on y place du matériel de nidification comme de la fibre de coco. On les laisse faire : les canaris s’accoupleront dès que la luminosité sera suffisante et quand la température moyenne est environ 20°C.

Au menu du canari

Le canari est un oiseau granivore. On lui offre donc des mélanges de qualité pour canaris et pendant les périodes de reproduction et de mue on lui donne de la pâte aux œufs. On complémente ceci avec des graines de millet blanc pour le sevrage des jeunes, et on n’oublie surtout pas le grit ou les coquilles d’huître pour la digestion. De temps en temps on peut lui faire plaisir avec des petits morceaux de pomme, poire ou banane, frais et bio, ou avec des sticks friandises. Ne jamais donner nos restes ou de sucreries !

Monsieur et Madame Propre

Pour son bien-être comme pour éviter les maladies, on fait place nette régulièrement.

  • Chaque jour : enlever les fientes, nettoyer les mangeoires, changer l’eau du bain et de l’abreuvoir, mettre de la nourriture fraîche.
  • Une fois par semaine : nettoyer à l’eau et au détergent le fond de cage, les perchoirs, mangeoires, abreuvoirs et baignoires.
  • Au moins une fois par mois : nettoyer et désinfecter les barreaux.
On évite de faire cohabiter 2 mâles dans la même cage : bagarres épuisantes au programme...

Dans son trousseau

  • Une cage rectangulaire, jamais ronde, bien longue !
  • Perchoirs circulaires et de différents diamètres pour exercer ses doigts
  • Bain pour qu’il lisse son plumage
  • Mangeoire
  • Fond de cage accessible avec du sable (grit)
  • Alimentation spécifique pour canaris
  • Eau fraîche et propre en permanence

Besoin d’un conseil ou d’un article ?

Entre ma perruche Calopsitte et moi, ça commence bien

image