Un chaton bientôt à la maison ? Comment bien l’accueillir

Ça y est, dans quelques semaines ou quelques jours, Filou junior arrive, on adopte un chaton ! Quelle joie : une nouvelle aventure au programme, un nouveau membre de la famille à accueillir. Mais comment bien se préparer ? Comment adoucir pour lui le stress de la séparation et l’arrivée dans un nouveau lieu de vie ? Conseils.

Vos courses faciles ?

Vos courses faciles ?

Un chaton bientôt à la maison ? Comment bien l’accueillir

Ça y est, dans quelques semaines ou quelques jours, Filou junior arrive, on adopte un chaton ! Quelle joie : une nouvelle aventure au programme, un nouveau membre de la famille à accueillir. Mais comment bien se préparer ? Comment adoucir pour lui le stress de la séparation et l’arrivée dans un nouveau lieu de vie ? Conseils.

Des idées pour bien accueillir votre chaton

CAT ITCA ABREUVOIR FRESH & CLEAR 2 l

33,79 €

TOM&CO ARBRE à CHAT ROSA BLEU 38X38X58 CM

16,99 €

NUTRI EXPERT GROWTH CAT POULET CHATON 1,5 KG

12,99 €

Astuce apaisement : laisser un tissu s’imprégner de l’odeur de la maman du chaton. Le déposer dans la cage de transport et le laisser ensuite à la maison comme doudou rassurant.

Le bagage du chaton

Un chaton est autonome vers la 8e semaine. À 3 mois, il le sera totalement. Il aura tout appris de sa maman : se laver, aller dans son bac, se socialiser en jouant avec ses frères et sœurs, intégrer le contrôle de soi et donc l’inhibition des morsures et des griffades.

Voilà pourquoi il est vraiment recommandé de laisser le chaton le plus longtemps possible avec sa mère, au min. 2 mois.

Jusqu’à l’âge de 9 semaines, le chaton va s’imprégner des expériences qu’il aura dans son environnement : bruits, lumières, textures des sols… et présence des humains, ces géants !

Voilà pourquoi on fera attention à son premier lieu de vie : un chaton habitué à vivre à la campagne aura plus de mal à s’acclimater à une vie à l’intérieur, en ville.

Et puis, un chaton est … un chaton ! Donc une petite boule d’énergie, certes rigolote, mais qui a du dynamisme à revendre, des bêtises en stock, mille expériences passionnantes à faire et à refaire … et donc pas mal de patience à aiguiser !

Voilà pourquoi, on doit aussi avoir envie de parfaire son apprentissage et donc de jouer un rôle “d’éducateur”.

Un chaton est autonome vers la 8e semaine. À 3 mois, il le sera totalement. Il aura tout appris de sa maman : se laver, aller dans son bac, se socialiser en jouant avec ses frères et sœurs, intégrer le contrôle de soi et donc l’inhibition des morsures et des griffades.

Voilà pourquoi il est vraiment recommandé de laisser le chaton le plus longtemps possible avec sa mère, au min. 2 mois.

Jusqu’à l’âge de 9 semaines, le chaton va s’imprégner des expériences qu’il aura dans son environnement : bruits, lumières, textures des sols… et présence des humains, ces géants !

Voilà pourquoi on fera attention à son premier lieu de vie : un chaton habitué à vivre à la campagne aura plus de mal à s’acclimater à une vie à l’intérieur, en ville.

Et puis, un chaton est … un chaton ! Donc une petite boule d’énergie, certes rigolote, mais qui a du dynamisme à revendre, des bêtises en stock, mille expériences passionnantes à faire et à refaire … et donc pas mal de patience à aiguiser !

Voilà pourquoi, on doit aussi avoir envie de parfaire son apprentissage et donc de jouer un rôle “d’éducateur”.

Une arrivée zen, mode d’emploi

Diffuser de l’apaisement

Filou junior arrive : n’oublions pas que cela signifie pour lui séparation d’avec sa maman, sa fratrie, son lieu de vie… C’est un énorme changement qui va lui occasionner du stress, c’est inévitable. Pour adoucir l’arrivée, on peut préparer le lieu de vie en diffusant des phéromones 3 semaines à l’avance.

Anticiper le trousseau

On évite d’attendre le dernier moment pour acheter le nécessaire et aménager ses espaces “chats” : un coin repas, un coin repos et un coin litière, tous les 3 bien séparés. On prévoit des repères en hauteur. On peut disperser un peu d’herbe à chat dans les coins des pièces pour inciter le chaton à déposer son odeur en se frottant.

Un Jour J bien choisi

On prévoit l’arrivée du chaton de préférence quand on a du temps devant nous : le week-end ou carrément lors d’un congé de plusieurs jours, question de ne pas devoir le laisser seul dès le lendemain de son arrivée…

Bonjour en langage chat

Quand on vient le chercher, on lui laisse le temps de nous observer, entouré encore de sa mère et sa fratrie. Sa curiosité le poussera à venir nous humer. On opte pour le “savoir-vivre chat” : on lui fait flairer notre main, s’il est OK, on lui caresse doucement le menton ou la joue.

Diffuser de l’apaisement

Filou junior arrive : n’oublions pas que cela signifie pour lui séparation d’avec sa maman, sa fratrie, son lieu de vie… C’est un énorme changement qui va lui occasionner du stress, c’est inévitable. Pour adoucir l’arrivée, on peut préparer le lieu de vie en diffusant des phéromones 3 semaines à l’avance.

Anticiper le trousseau

On évite d’attendre le dernier moment pour acheter le nécessaire et aménager ses espaces “chats” : un coin repas, un coin repos et un coin litière, tous les 3 bien séparés. On prévoit des repères en hauteur. On peut disperser un peu d’herbe à chat dans les coins des pièces pour inciter le chaton à déposer son odeur en se frottant.

Un Jour J bien choisi

On prévoit l’arrivée du chaton de préférence quand on a du temps devant nous : le week-end ou carrément lors d’un congé de plusieurs jours, question de ne pas devoir le laisser seul dès le lendemain de son arrivée…

Bonjour en langage chat

Quand on vient le chercher, on lui laisse le temps de nous observer, entouré encore de sa mère et sa fratrie. Sa curiosité le poussera à venir nous humer. On opte pour le “savoir-vivre chat” : on lui fait flairer notre main, s’il est OK, on caresse doucement le menton ou la joue.

Transport de roi

On emporte notre chaton dans un panier de transport, et pas en liberté dans la voiture. Pour qu’il se sente bien, on y glisse un linge imprégné de l’odeur de sa maman. Un petit spray aux phéromones sera une source d’apaisement en plus.

Pause calme

Arrivés à la maison, on dépose sa cage de transport dans un endroit calme, on ouvre la grille. On lui laisse tout son temps pour sortir le museau, on ne force rien, même si ça dure des heures… On vaque à nos occupations et on le laisse sortir discrètement.

Explorations

Le petit curieux va commencer à explorer ses environs. On le laisse découvrir son environnement sans intervenir, à son rythme, même sans logique. Mieux vaut ne pas limiter l’exploration à une seule pièce, mais on peut limiter quelques accès si la maison est très vaste.

Prudence, on range !

L’explorateur va agrandir son cercle d’aventures : on aura bien rangé au préalable les produits et plantes toxiques et les fils électriques, et sécurisé balcons et escaliers. On gare les objets précieux et fragiles dans un premier temps…

Transport de roi

On emporte notre chaton dans un panier de transport, et pas en liberté dans la voiture. Pour qu’il se sente bien, on y glisse un linge imprégné de l’odeur de sa maman. Un petit spray aux phéromones sera une source d’apaisement en plus.

Pause calme

Arrivés à la maison, on dépose sa cage de transport dans un endroit calme, on ouvre la grille. On lui laisse tout son temps pour sortir le museau, on ne force rien, même si ça dure des heures… On vaque à nos occupations et on le laisse sortir discrètement.

Explorations

Le petit curieux va commencer à explorer ses environs. On le laisse découvrir son environnement sans intervenir, à son rythme, même sans logique. Mieux vaut ne pas limiter l’exploration à une seule pièce, mais on peut limiter quelques accès si la maison est très vaste.

Prudence, on range !

L’explorateur va agrandir son cercle d’aventures : on aura bien rangé au préalable les produits et plantes toxiques et les fils électriques, et sécurisé balcons et escaliers. On gare les objets précieux et fragiles dans un premier temps…

Voici ton royaume

On lui présente l’essentiel de son royaume avec ses espaces distincts: coussin, gamelle, fontaine, aire de jeu et jeux, et son coin litière (bien éloigné du reste). On lui montre assez vite son bac, en grattant un peu la litière… On verse un peu de croquettes dans sa gamelle…

Présentation générale

Petit à petit, on lui présente tous ses futurs compagnons humains. On freine l’enthousiasme de la maisonnée : on ne prend pas le chaton, on réserve les caresses pour plus tard. On agit avec calme, douceur, et surtout on le laisse toujours initier le contact lui-même.

Vive le jardin ?

L’extérieur lui fait de l’œil ? Quel beau terrain de jeu en perspective ! Mais il faudra attendre quelques semaines pour qu’il imprègne bien sa nouvelle maison de son odeur avant d’aller explorer un nouveau territoire.

Voici ton royaume

On lui présente l’essentiel de son royaume avec ses espaces distincts: coussin, gamelle, fontaine, aire de jeu et jeux, et son coin litière (bien éloigné du reste). On lui montre assez vite son bac, en grattant un peu la litière… On verse un peu de croquettes dans sa gamelle…

Présentation générale

Petit à petit, on lui présente tous ses futurs compagnons humains. On freine l’enthousiasme de la maisonnée : on ne prend pas le chaton, on réserve les caresses pour plus tard. On agit avec calme, douceur, et surtout on le laisse toujours initier le contact lui-même.

Vive le jardin ?

L’extérieur lui fait de l’œil ? Quel beau terrain de jeu en perspective ! Mais il faudra attendre quelques semaines pour qu’il imprègne bien sa nouvelle maison de son odeur avant d’aller explorer un nouveau territoire.

La visite ''chez le docteur'' !

Pas tout de suite, évidemment. Mais il faudra vérifier ses vaccins, prévoir de l’identifier par puce, ainsi que de le stériliser : avant 6 mois en Wallonie, 5 mois à Bruxelles et en Flandre, mais on peut déjà le faire à 8 semaines, sans souci pour sa santé et son développement.

S’il vient d’un refuge, tout cela sera en ordre, c’est l’avantage !

La visite ''chez le docteur'' !

Pas tout de suite, évidemment. Mais il faudra vérifier ses vaccins, prévoir de l’identifier par puce, ainsi que de le stériliser : avant 6 mois en Wallonie, 5 mois à Bruxelles et en Flandre, mais on peut déjà le faire à 8 semaines, sans souci pour sa santé et son développement.

S’il vient d’un refuge, tout cela sera en ordre, c’est l’avantage !

Le trousseau du chaton

  • Un bac à litière et de la litière
  • Un panier de transport
  • Une gamelle pour les aliments
  • Une fontaine à eau
  • Un panier, coussin, donut…
  • Une chatière s’il pourra gambader à l’extérieur
  • Des croquettes spéciales chatons
  • Un diffuseur de phéromones
  • Une balle à snacks (pour mettre une partie de ses croquettes)
  • Un arbre à chat
  • Des griffoirs horizontaux et verticaux
  • Plein de jouets, les chatons adorent jouer !
  • De l'herbe à chat
  • Une brosse

Le trousseau du chaton

  • Un bac à litière et de la litière
  • Un panier de transport
  • Une gamelle pour les aliments
  • Une fontaine à eau
  • Un panier, coussin, donut…
  • Une chatière s’il pourra gambader à l’extérieur
  • Des croquettes spéciales chatons
  • Un diffuseur de phéromones
  • Une balle à snacks (pour mettre une partie de ses croquettes)
  • Un arbre à chat
  • Des griffoirs horizontaux et verticaux
  • Plein de jouets, les chatons adorent jouer !
  • De l'herbe à chat
  • Une brosse

Besoin d’un conseil ou d’un article ?

Bien démarrer la relation avec mon chat

Le chat et l’enfant : bien se dire bonjour

Stériliser son chat, un acte de protection

image