Un lapin en bonne santé ? ça passe par un menu équilibré !

Notre p’tite boule aux yeux ronds n’est pas un rongeur : c’est un lagomorphe, 100% herbivore, qui a des besoins nutritionnels spécifiques. Du foin à volonté, un tout petit peu de granulés… et en fait ni légumes, ni fruits s’il n’est pas habitué. Le lapin a en effet les intestins fragiles. Comment lui offrir une alimentation bien adaptée, équilibrée ? Topo.

Vos courses faciles ?

Des idées pour un lapin en bonne santé

VERSELE LAGA COMPLETE CUNI ADULT 1,75 KG

13,15 €

TOM&CO FOIN AUX HERBES MENTHE & GRATTE-CUL

2,99 €

WITTE MOLEN PUUR PAUZE BOTTE DE FOIN HIBISCUS & MENTHE 200 G

5,19 €

Au menu du lapin

du Foin à volonté !

Le lapin est un herbivore strict, il n’a pas besoin de céréales dans son alimentation. Il a aussi des dents qui poussent en continu. Il a donc besoin d’avoir du foin à volonté toute la journée. Mâchouiller en permanence est primordial pour user ses dents, mais aussi pour lui assurer un bon équilibre digestif. Bref, plus nos loulous grignotent et mâchent, plus ils seront en bonne forme !

De l’eau fraîche

L’eau est primordiale pour une bonne assimilation de sa nourriture. Le lapin doit toujours avoir libre accès à son biberon ou son bac d’eau. On vérifiera 2 x/jour la quantité d’eau : notre lapinou boit approximativement 150 ml/kg de son poids quotidiennement. Et on veille à ce qu’elle soit fraîche et propre.

Un p’tit complément de granulés

Pour avoir une alimentation équilibrée, dans la nature, le lapin la complète avec différentes herbacées. Ce sera notre mission ! On complète chaque jour son menu foin avec 1 à 2 cuillères à soupe de granulés extrudés riches en fibres. Comme il adore “trier”, les extrudés sont plus efficaces que les mélanges.

Attention ! On ne surdose pas les granulés… pour éviter obésité ou autres soucis de santé.

Légumes et fruits, faux amis ?

Fruits et légumes ne sont pas vraiment recommandés… Le lapin n’en a pas besoin et a de plus un transit intestinal fragile. Mais si on veut vraiment en donner, on ne donne pas de légumes aux jeunes de moins 6 mois, et pour les adultes, on commence piano et on donne de toutes petites quantités… parmi les aliments “OK”.

Chicorée, endive, persil, céleri, épinard, coriandre, basilic, thym, estragon, pissenlit, trèfle, ortie, camomille, menthe, feuilles de fraisier ou de framboisier, fanes de radis ou de carottes…

Carottes (sauf fanes), oignon, ail, oseille, pommes de terre, avocat, laitue, fruits, sucreries, chocolat, pain, et toutes les sortes de choux !

Les principes d’un menu foin parfait

Le foin que l’on donne à nos lapins et rongeurs doit contenir des vitamines, des minéraux, de la cellulose et de longues et bonnes fibres, mais ne doit pas être trop riche non plus en calcium : le timothy est en fait le foin parfait.

  • Il sera bien vert, le moins poussiéreux possible, et bien sec.
  • Il doit sentir bon et être aéré.
  • Séché au soleil sera un petit + vitamine D !
  • En self-service avec un accès facile.
  • Placé dans un coin au sol, dans un râtelier ou dans un contenant: il doit rester sec et propre.
  • Stocké dans un endroit aéré, à l’abri du soleil, pas dans une boîte hermétique : l’air doit circuler !
La lapin est caecotrophe : il mange partiellement ses crottes pour équilibrer sa flore intestinale.

Je ne suis pas un rongeur

Le lapin est un mammifère de l’ordre des lagomorphes et de la famille des léporidés. Ce n’est donc pas un rongeur. Deux grandes différences (parmi d’autres) entre un lagomorphe et un rongeur ?

  • Les lagomorphes ont 4 grandes incisives à la mâchoire supérieure, alors que les rongeurs n’en ont que 2. Cela leur permet de mieux découper les végétaux plus fibreux. Ces incisives n’ont pas de racine et ont une pousse continue durant toute leur vie : environ 12 cm par an !
  • Tous les lagomorphes sont exclusivement herbivores, ce qui n’est pas le cas de tous les rongeurs.

Besoin d’un conseil ou d’un article ?

Le lapin, un compagnon doux et sensible

Jouer avec lui ? Oui, un lapin en a besoin !

image